Qu’est-ce-que la kyphooplastie ?

Lors d’une kyphoplastie, les médecins utilisent le guidage par imagerie, généralement la fluoroscopie.

Au cours de la kyphoplastie, un ballon est d’abord inséré dans l’os fracturé à travers l’aiguille creuse pour créer une cavité ou un espace. Le ciment est injecté dans la cavité une fois le ballon retiré.

 

E

Déroulement de la kyphoplastie

E

Traitement du tassement de la colonne vertébrale

Qu’est-ce que la kyphoplastie ?

Quand une vertèbre se tasse ou se fracture, la micro mobilité des fragments osseux génèrent une douleur importantes

La kyphoplastie consiste tout d’abord à injecter dans l’os un ballon pour relever la vertèbre tassé, ensuite on y insère un mélange de ciment pour fusionner les micro fragments, renforcer la vertèbre et enfin soulager la douleur. 

Ces procédures miniinvasives guidées par l’image, sont le plus souvent effectuées par un radiochirurgien ou un neuroradiologue spécialisé dans le traitement interventionnel, dans une salle de radiologie interventionnelle. Cette procédure est souvent effectuée en ambulatoire. Cependant, certains patients peuvent nécessiter une admission à la suite de la procédure.

 

Comment ce déroule la kyphoplastie ?

Vous serez connecté à des moniteurs qui suivent votre fréquence cardiaque, votre pression artérielle et votre pouls pendant la procédure. Une perfusion intraveineuse (IV) dans une veine de la main ou du bras afin que le médicament sédatif puisse être administré par voie intraveineuse sera insérée par une infirmière. Une sédation modérée par l’anesthésiste sera réalisée pour que vous ne sentiez rien pendant la procédure. A votre demande, l’anesthésiste pourra aussi vous réaliser une anesthésie générale. Un antibiotique est aussi perfusée pour prévenir les risques infectieux

Vous serez positionné à plat ventre pour la procédure. La zone à travers laquelle l’aiguille creuse ou le trocart sera insérée sera rasée, stérilisée avec une solution de nettoyage et recouverte d’un drap chirurgical.

L’intervention de kyphoplastie

Traitement du tassement vertébrale

Tout d’abord, comme dans la vertébroplastie, la vertèbre tassée est endormie par un anesthésique local. Une très petite incision cutanée de 1 mm est faite. 

Grâce au guidage par rayons X, le trocart traverse les muscles de la colonne vertébrale jusqu’à ce que son extrémité soit positionnée avec précision dans la vertèbre tassée (figure 1).

Ensuite, un ballon est inséré à travers le trocart dans la vertèbre fracturée où il est gonflé pour créer une cavité pour l’injection de ciment (figure 2). Le ballon est retiré avant d’injecter du ciment dans la cavité créée par le ballon. Par la suite, le ciment orthopédique est ensuite injecté sous sa forme liquide (figure 3). Le ciment de qualité médicale durcit rapidement, généralement en 5 minutes. Enfin, le trocart est retiré après l’injection du ciment (figure 4).

Des rayons X et / ou une tomodensitométrie peuvent être effectués à la fin de la procédure pour vérifier la distribution du ciment.

Aucune suture n’est nécessaire. Un simplement passement sera mis qui sera retiré dans les heures qui suivent.